Accueil » Actualités » Les précautions à prendre à la souscription de l’assurance décès

Les précautions à prendre à la souscription de l’assurance décès

Par publié le 30 mai 2013 à 10:31

assurance decesNégligée ou peu connue, l’assurance décès est un contrat bien plus utile qu’on ne peut le penser. Ainsi, il est recommandé d’y souscrire dans le cas où vous avez des personnes  qui dépendent de vous financièrement. Il s’agit d’une solution pour assurer l’avenir des proches en cas de décès.

L’assurance décès pour les personnes ayant un petit patrimoine

L’assurance décès est idéale pour les personnes qui disposent d’un petit patrimoine à léguer à ses héritiers. Il suffit de payer les cotisations après avoir déterminé le capital à verser aux bénéficiaires désignés une fois le décès du souscripteur survenu.

Cependant, il est très important de déterminer les situations couvertes par l’assurance. Ainsi, le plus souvent, si le décès est causé par tout autre événement que l’accident, l’assurance décès ne pourra pas prendre effet. Ainsi, si le décès survient suite à une maladie, le souscripteur aura perdu l’argent investi. Il est donc important  de bien se renseigner sur les différents champs que couvre le contrat.

L’assurance décès élargie

Pour bénéficier des effets du contrat, il est recommandé de choisir une assurance avec des garanties élevées et surtout couvrant l’ensemble des causes de disparition. L’assureur devra ainsi verser le capital quelles que soient les circonstances du décès. Mais attention, dans les conditions du contrat peuvent exister des clauses d’exclusions (décès dû à la consommation de drogue, suicide, attentat …).

Pour avoir un contrat au meilleur prix, il est conseillé de s’adresser à plusieurs établissements. Ainsi, vous pourrez avoir pour le même prix, une assurance décès capable de couvrir toutes les causes de disparition.

Cependant, il faut être vigilant lors de la souscription. Plus la personne est jeune, plus la cotisation sera basse. Par exemple, une personne âgée d’une quarantaine d’années paiera 25 euros annuels pour un capital de 10 000 euros contre 250 euros annuels pour un capital de 100 000 euros.

 

A lire aussi :

Questionnaire médical pour une assurance décès ?

Les assureurs imposent-ils un questionnaire médical pour la souscription d’une assurance décès ?[…] Lire la suite

Résiliation d’une assurance décès

Le contrat d’assurance décès est souscrit, en principe, pour une durée d’un an,[…] Lire la suite