Accueil » Capital décès » Montant du capital décès d’une assurance décès

Montant du capital décès d’une assurance décès

Comment choisir le montant du capital décès ? Y a-t-il un capital minimum ou un capital maximum ? Le capital garanti peut-il être modifié ?

Comment déterminer le montant du capital ?

  • en s’adressant à un conseiller qui vous aidera à procéder à une estimation ;
  • certaines compagnies d’assurance ou banques ont mis en place un questionnaire qui vous aide à évaluer le montant que vous souhaitez transmettre à vos proches ; ce questionnaire est joint à la documentation qui vous est fournie ;
  • très souvent, il est possible de faire une estimation rapide directement sur le site internet de la banque ou de la compagnie d’assurance ;

Les contrats d’assurance décès proposent une fourchette comprise entre un capital minimum et un capital maximum dans laquelle il vous est possible de choisir le montant que vous souhaitez, le plus souvent par tranche.

Montant minimum du capital décès

Le montant minimum du capital décès varie fortement selon les contrats.

Ce montant minimum peut être de 7 500 €, 10 000 €, 15 000 €, 25 000 €, 30 000 € et peut aller jusqu’à 100000 €.

Montant maximum du capital décès

Le montant maximum du capital décès varie également en fonction des contrats proposés sur le marché.

Il peut être de 50 000 €, 60 000 €, 85 000€, 300 000 €, 750 000 €, voire 3 000 000 € ou plus.

Modification du montant du capital décès initialement choisi

Vous pouvez à tout moment décider de modifier le capital garanti en fonction de l’évaluation de votre situation personnelle, familiale ou patrimoniale. Certains contrats prévoient une limite à la majoration du capital (20% du capital assuré) ou prévoient une somme forfaitaire par évènement familial dans la limite de 4 évènements pendant la durée de ces derniers.

L’augmentation du capital se fait en général, sans formalités médicales et sans frais supplémentaires.

Le montant garanti sera versé en cas de décès aux bénéficiaires que vous avez désignés ou en cas de Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA) directement à vous.

A savoir

Souvent les contrats prévoient en option le doublement du capital choisi en cas de décès accidentel. Certains contrats prévoient également, sous forme de garantie optionnelle, le doublement du capital en cas de PTIA accidentelle.

Toutefois, certains contrats tout en prévoyant le doublement du capital en cas de décès ou PTIA par accident, précisent un montant limite.

Revalorisation du capital

Vérifiez si les conditions générales de votre contrat incluent une revalorisation du capital garanti selon un indice de référence indiqué dans le contrat. L’indice de référence peut par exemple, correspondre au taux d’évolution du plafond annuel de la Sécurité sociale.

Certains contrats prévoient la possibilité de souscrire cette option à tout moment pendant la durée du contrat.

En haut

A lire aussi :

Régime fiscal d’une assurance décès

Le capital versé au(x) bénéficiaire(s) suite au décès de l’assuré n’est pas soumis[...] Lire la suite

Versement du capital décès

Dans quels délais est versé le capital garanti aux bénéficiaires en cas de[...] Lire la suite